L’inscription freine-t-elle la participation?

On nous demande régulièrement si l’utilisation d’un formulaire d’inscription fait baisser la participation. Nous avons donc voulu en avoir le cœur net.

Pour répondre à cette question brûlante, nous nous sommes tournés vers Google Analytics. Nous avons examiné les données d’achalandage pour l’ensemble des sites en 2016 et analysé le comportement des utilisateurs. Voici les constatations que nous avons pu tirer :

  • 80 % des gens qui se rendaient jusqu’au formulaire d’inscription le remplissaient ou continuaient à explorer le site;
  • les participants qui choisissaient d’abord ne pas s’inscrire finissaient souvent, à leur deuxième ou troisième interaction, par remplir le formulaire, après avoir exploré les pages des projets;
  • les participants qui visitaient les sites après être passés par la page de connexion y restaient plus longtemps et consacraient trois fois plus de temps aux pages des projets;
  • l’existence d’une page d’accueil pour les sites était le facteur le plus déterminant pour la participation (proportion de clics subséquents comparée aux rebonds).
  • les utilisateurs qui en étaient à une deuxième, troisième ou nième visite avaient généralement des interactions plus longues avec les sites de nos clients.

Bref, l’inscription en elle-même n’est pas un obstacle majeur à la participation. L’analyse indique cependant que la page d’accueil est, de loin, plus importante qu’à peu près tout autre facteur pour la participation citoyenne.

Voilà qui confirme notre compréhension de la participation et des comportements humains qui l’entourent : la décision de participer est étroitement liée au rapport d’un individu au projet, de même qu’à son désir de se faire entendre.

Savoir attirer l’attention, communiquer clairement, présenter une gamme de projets et formuler une proposition d’intérêt pour la communauté — tout cela influe vraisemblablement davantage sur la participation que l’utilisation d’un formulaire d’inscription.

Nous vous recommandons fortement d’utiliser Google Analytics sur votre site afin de cerner les comportements de la communauté et d’examiner de plus près vos projets et le parcours des utilisateurs.

Les constatations que nous avons tirées sont de nature générale, mais n’oubliez pas que le comportement des utilisateurs pourra varier en fonction du secteur et des projets.

Pour surveiller l’achalandage de votre site au moyen de Google Analytics, il suffit d’aller à l’onglet Avancé dans le menu des paramètres généraux de votre site, puis d’y copier votre code de suivi du trafic.

Assurez-vous aussi de connaître nos outils de suivi du trafic, pensés spécialement pour vous aider à rendre compte de vos consultations. Ils vous indiqueront les renvois vers vos sites.

Dans EngagementHQ, saisissez votre code Google Analytics sous les Paramètres du site.

Comment l’inscription améliore-t-elle votre utilisation d’EngagementHQ?

Le module de gestion de la relation avec les participants (GRP) occupe une place centrale dans EngagementHQ : il vous permet de recueillir de l’information sur votre communauté.

Cette information vous aide à gérer efficacement de nombreux aspects de la participation en ligne sur la plateforme.

Faute d’investir pour constituer une solide base de données sur la communauté, et notamment de créer un formulaire d’inscription, vous vous limiterez à plusieurs égards. Nous en explorons quatre ci-dessous.

1. Profil général de la participation

À partir du rapport démographique d’EngagementHQ, vous pouvez appliquer des filtres et produire des graphiques pour brosser un profil de la participation. Vous pouvez ainsi déterminer quels membres de la communauté vous avez joints et repérer les « trous » dans la couverture de vos activités.

Le filtrage peut reposer sur les questions posées dans votre formulaire d’inscription, les données des cohortes Sensibilisé, Informé et Impliqué, voire la première et dernière date d’affichage. Vous pouvez de cette façon dresser la liste des membres les plus actifs et les moins actifs de la communauté et cibler ceux qui n’ont pas visité le site depuis un certain temps. Toutes ces données sont nécessaires pour les rapports annuels, l’évaluation et la promotion continue de vos projets, et elles sont incomplètes sans un formulaire d’inscription.

Pour produire un rapport démographique à partir de l’information dans votre base de données, allez au menu Analyse, puis choisissez Rapports.

2. Création de pages réservées et de panels communautaires

Votre base de données sur la communauté vous permet de créer des groupes pour des panels ou des pages réservées. Vous pourriez ainsi créer un espace de discussion réservé à une population qui revêt une importance particulière pour un projet — par exemple, les agriculteurs d’une certaine localité. À moins que votre base de données ne renferme cette information, vous ne pourrez pas assigner des participants à l’espace réservé.

Ces méthodes d’engagement en ligne peuvent s’avérer d’excellents moyens de diversifier les méthodes utilisées pour appuyer la discussion de projets, la prise de décisions et la transparence. Pour y avoir recours, il faut cependant que votre base de données contienne déjà des participants inscrits, ce qui suppose naturellement l’utilisation d’un formulaire d’inscription sur votre portail.

Pour choisir un mode d’affichage pour les projets, il faut créer des groupes à partir de l’information dans la base de données sur votre communauté. C’est possible uniquement quand les participants s’inscrivent.1. Infolettres et messages pour des segments particuliers de la population

Il faut aussi une base de données à jour et bien gérée sur la communauté afin d’utiliser la fonction Infolettres d’EngagementHQ. Une fois de plus, cela suppose que vous avez mis en place une procédure d’inscription sur votre site.

Un formulaire d’inscription bien conçu vous permettra d’exploiter pleinement cette fonction dans la promotion de vos consultations. Comme vous pourrez le voir ci-dessous, avec des questions qui segmentent vos données, vous serez en mesure de cibler vos envois d’infolettres pour rejoindre des parties très précises de la population (pour en savoir plus sur le sujet, voir cet article en anglais).

1. Validation de la rétroaction recueillie

Si vos consultations demandent des procédures rigoureuses de décision et de reddition de compte, il sera crucial de pouvoir attribuer chaque commentaire à un participant authentifié. Pour la plupart des demandes ou interactions à caractère officiel, vos interlocuteurs doivent déjà fournir leurs noms et coordonnées (adresse postale, courriel et numéro de téléphone). Alors, pourquoi ne pas inviter les participants à s’inscrire? Vous n’aurez plus à resaisir cette information chaque fois qu’ils interagissent avec vous.

Vous pourrez attester dans vos rapports que les réponses proviennent de « vraies » personnes et réduirez les chances que des tricheurs influencent l’issue d’une consultation. Cette validation ne peut se faire sans une procédure d’inscription, et c’est à notre avis l’une des raisons les plus importantes d’investir le temps nécessaire pour concevoir un bon formulaire d’inscription et d’encourager les participants à le remplir.

En résumé, le but de la participation en ligne est de recueillir des données utiles auprès de vraies personnes et de pouvoir confirmer leur authenticité.

À la différence de la participation anonyme, l’inscription peut de surcroît empêcher que des participants ne détournent les discussions dans vos forums ou ne manipulent les résultats des sondages.

Les sondages anonymes sont répandus dans la pratique; on veille simplement à y inclure des questions démographiques, qui servent en même temps à l’authentification. Nous croyons cependant qu’à la longue, la saisie répétée de ces renseignements personnels devient un fardeau, d’autant plus qu’on pourrait l’éviter en instaurant une procédure d’inscription qui la recueillerait une fois pour toutes.

Les composantes d’un bon formulaire d’inscription

La conception de votre formulaire dépendra de la manière dont vous souhaitez segmenter la base de données sur votre communauté et utiliser les renseignements personnels dans vos décisions.

Il n’y a pas deux organisations pareilles, mais un questionnaire bien conçu devrait recueillir une quantité suffisante d’information sans être trop long — vous ne voulez pas décourager les participants. Normalement, il comprendra des questions sur l’âge, le sexe, le lieu ainsi que les relations pour faciliter la segmentation. Vous pouvez réduire la pression sur les participants en donnant aux questions un caractère facultatif plutôt qu’obligatoire.

Accompagnez ces questions de brèves explications pour aider les participants à comprendre pourquoi vous voulez ces données, ce qu’elles apporteront à la consultation et les précautions que vous prendrez pour sauvegarder leurs renseignements personnels.

Alors, comme le montrent nos données sur l’achalandage, l’inscription n’est pas en soi un frein à la participation pour la plupart des gens. Dans les faits, ce qui influe le plus sur la participation, c’est le désir de chacun de s’exprimer sur un enjeu qui le touche directement. Sachant cela, on voit alors clairement l’utilité d’une bonne procédure d’inscription, qui permet d’attribuer et d’authentifier les données, de comprendre et segmenter l’information sur la communauté ainsi que de mieux cibler les envois d’infolettres. Vous avez encore des doutes? Nous en jaserons volontiers avec vous, mais nous vous recommandons de commencer par analyser vous-même le comportement des utilisateurs sur votre site.

Published Date: 3 décembre 2019 Last modified on décembre 4, 2019

EngagementHQ Logo Gray Let's activate your community. Request a demo